Climat

L’histoire de l’Arctique révélée par les carnets des baleiniers

Les fronts de glace étaient beaucoup plus avancés dans l’Arctique au début du 19ème siècle qu’ils ne le sont aujourd’hui. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’université de Sunderland en analysant les livres de bord des baleiniers de l’époque.

Les baleiniers, les commerçants et les explorateurs nous ont laissé des journaux de bord relatant leurs expéditions aux abords de l’Arctique. Des chercheurs ont ainsi pu analyser les descriptions de la glace de mer avançant et reculant chaque été. Grâce à l’étude minutieuse de 60 carnets de baleiniers, des scientifiques de l’université de Sunderland (Angleterre) ont réussi à cartographier l’évolution de la glace sur une période de 100 ans autour de la zone du détroit de Davis, située entre le sud-ouest du Groenland et le nord du Canada. Les carnets concernent la période 1750-1850. Après cette période, la surpêche a décimé les populations de baleines de l’Atlantique, conduisant à des archives moins prolifiques.

Une comparaison avec les données satellites des 30 dernières années indique que la glace était beaucoup plus avancée qu’elle ne l’est aujourd’hui. On connaissait jusqu’à présent peu de choses de l’évolution de la glace arctique avant les années 1970. Avec les données précises des appareils spatiaux, on sait que la glace arctique a considérablement diminué depuis 1979, date des premières mesures fiables. Elle est ainsi passée en été de 10,4 millions de km2 en 1979 à 7,85 de km2 en 2012, année détenant le record de la plus faible extension jamais enregistrée.

Pour les chercheurs, les carnets contiennent des informations de première importance dans le cadre du réchauffement climatique. Des changements significatifs ont ainsi pu être observés dans la fréquence des pluies, des vents et de la neige.

Les données tirées des carnets permettent d’améliorer la connaissance que nous avons des changements climatiques à une époque où les activités humaines n’avaient pas encore d’impact significatif sur le climat. Mais pour comprendre comment les données se rapportent à la baisse de la couverture de glace d’aujourd’hui, les chercheurs ont dû traduire la terminologie archaïque des baleiniers.

A part les navires de recherche modernes, les livres des baleiniers et des commerçants sont les seuls de l’histoire des navires à avoir enregistré le comportement de la glace dans les moindres détails. Par exemple, les chercheurs ont constaté qu’entre les mois d’août et Septembre, il y avait  dans la baie de Baffin une présence persistante de glace au début du 19ème siècle, qui a disparu aujourd’hui.

Advertisements

Catégories :Climat, Pôles

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s