Climat

Vapeur d’eau et climat

Une étude menée par des scientifiques de l’université de Miami montre que l’augmentation de la vapeur d’eau dans l’atmosphère est due au réchauffement climatique provoqué par les gaz à effet serre. Cette humidification de l’air devrait à son tour amplifier l’élévation des températures.

La vapeur d’eau est de loin le principal gaz à effet de serre. On parle davantage du CO2 et du méthane, qui sont directement le fait des activités humaines, mais ils piègent trois fois moins de chaleur que la vapeur d’eau dans l’atmosphère.

La haute troposphère contient à peine 5 à 10% de l’humidité totale de l’atmosphère mais produit la moitié de l’effet de serre total de l’eau atmosphérique. Il est donc primordial de déterminer l’évolution de la vapeur d’eau dans un contexte de réchauffement climatique.

Les observations satellites montrent que la haute troposphère à tendance à s’humidifier depuis plusieurs décennies mais l’on n’avait pas encore pu déterminer si cette augmentation était due à une variabilité naturelle ou si elle était la conséquence des activités humaines.

 

Source : NASA

Source : NASA

Pour enquêter sur les causes potentielles de l’humidification de la haute troposphère (entre 5 et 12 km), les auteurs de l’étude ont utilisé les données collectées par les satellites de la NOAA et les ont comparé aux prédictions des modèles climatiques.

Les chercheurs ont montré qu’entre 1975 et 2005 l’augmentation de la vapeur d’eau de la haute troposphère ne pouvait pas s’expliquer par des causes naturelles comme les volcans ou l’activité solaire. Seul le CO2 permet d’expliquer cette évolution.

Les activités humaines n’augmentent pas directement la vapeur d’eau. Il y avait de la vapeur d’eau bien avant que l’apparition de l’homme. En revanche, le réchauffement provoqué par les gaz à effet de serre qui tend à favoriser la présence de vapeur d’eau dans la haute troposphère. Plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau.

En résumé : les gaz à effet de serre élèvent la température en interceptant les rayons infrarouges renvoyés par la surface de la Terre ; ce réchauffement favorise l’accumulation atmosphérique de vapeur d’eau ; l’humidification de l’atmosphère piège encore davantage de chaleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s