Climat

Mai 2015 toujours chaud mais « seulement » au 2è rang

Le mois de mai 2015 a été le 2è plus chaud depuis le début des relevés en 1880, selon la Nasa. Avec +0,71°C au-dessus de la moyenne 1951-1980, l’anomalie est en ligne avec les températures du début d’année. Les prochains mois pourraient être encore plus chauds en raison du phénomène El Niño en formation.

Une anomalie record de +0,593°C à la surface de la mer avait déjà été dévoilée il y a quelques jours et on pouvait s’attendre à voir des températures globales (terre+océan) très élevées en mai 2015. Au final, il a fait relativement chaud mais ce mois de mai 2015 se classe « seulement » au 2è rang depuis 1880. L’anomalie est en ligne avec celle du mois dernier, déjà relevée à +0,71°C.

Voici le top 10 des mois de mai les plus chauds, selon la Nasa (anomalies par rapport à 1951-1980) :

1  2014   +0.79oC

2  2012   +0.71oC

–  2015   +0.71oC

4  2010   +0.70oC

5  1998   +0.68oC

6  2007   +0.64oC

7  2002   +0.63oC

8  2003   +0.61oC

–  2005   +0.61oC

10 2009  +0.59oC

Les anomalies les plus impressionnantes ont été relevées dans l’hémisphère nord, où les températures atteignent un niveau record. Ce fut le cas notamment en Alaska et surtout dans la région de la mer de Kara, au nord de la Russie centrale, avec près de 5°C au-dessus des normales de saison. Les anomalies sont nettement moins marquées dans l’hémisphère sud, où les températures les plus basses ont été relevées en Antarctique de l’est, près de la station Davis, avec -4°C par rapport à la moyenne.

Anomalies de températures pour mai 2015 (source : NASA GISS)

Anomalies de températures pour mai 2015 (source : NASA GISS)

La première quinzaine du mois de juin est cependant marquée par un réchauffement à la surface du globe. Le mois en cours semble bien parti pour atteindre des valeurs exceptionnelles et si la tendance actuelle se maintient, le record pourrait être largement battu. Juin est en route pour une anomalie d’environ +0,88°C d’après les modèles NCEP CFSv2. Le record de 1998, avec +0,75°C, n’a jamais été approché ces dernières années. Il serait cependant très étonnant qu’une anomalie de +0,88°C se maintienne tout au long du mois de juin.

El Niño semble quand même gagner en intensité et on pourrait voir un réchauffement encore plus marqué prochainement, si l’on en croit les dernières prévisions des modèles de la NOAA (météo américaine).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s