Climat

Température de surface de la mer : record pour un mois de juin

Selon le Met Office (principale agence météo britannique) et la NOAA (Etats-Unis), les températures à la surface des mers du globe ont atteint en 2015 le plus haut niveau jamais relevé pour un mois de juin.

D’après le Met Office, l’anomalie de +0,58°C enregistrée au mois de juin dépasse légèrement le précédent record qui remontait à 2014 avec +0,56°C. Après avril et mai, c’est la troisième fois qu’un record mensuel est battu cette année. Pour le moment (janvier-juin), l’anomalie relevée en 2015 est de +0,50°C par rapport à la moyenne 1961-1990, selon le Met Office. C’est une fois de plus un record en matière de températures de surface de la mer.

La plus forte anomalie sur une année entière a été enregistrée en 2014 avec +0,47°C mais l’année 2015 est bien partie pour atteindre un nouveau maximum. El Niño a émergé en mars et poursuit son développement avec un pic prévu d’ici la fin de l’année. Les prévisions de plusieurs modèles de référence tablent désormais sur un El Niño des très forte intensité : les niveaux exceptionnels enregistrés en 1982-83 et 1997-98 pourraient même être dépassés.

Voici les 10 mois de juin les plus chauds jamais observés à la surface des mers, selon le Met Office (données HadSST3, écart à la moyenne 1961-1990) :

1 – 2015     +0,58°C
2 – 2014     +0,56
3 – 2009    +0,51
4 – 1998     +0,46
5 – 2010     +0,44
6 – 2005    +0,42
7 – 2002    +0,40
8 – 2003    +0,40
9 – 2001     +0,36
10 – 2012   +0,35

La NOAA annonce des chiffres similaires, plaçant également juin 2015 en tête, mais plus nettement avec une anomalie de +0,74°C par rapport à la moyenne du 20è siècle, devant juin 2014 (+0,68°C).

Voici le top 10 de la NOAA :

1 – 2015      +0.74°C
2 – 2014     +0.68°C
3 – 2009    +0.63°C
4 – 1998     +0.59°C
5 – 2010     +0.59°C
6 – 2005    +0.55°C
7 – 2013     +0.54°C
8 – 2011     +0.52°C
9 – 2002    +0.51°C
10 – 2006  +0.51°C

A la faveur des températures de surface de la mer élevées, c’est la planète entière qui se réchauffe. Au niveau global (c’est à dire à la surface des terres et des océans), le record de chaleur a également été battu en juin, selon la NASA. Le précédent pic qui avait été relevé en 1998 a été dépassé en 2015 avec une anomalie de +0,80°C. L’agence américaine avait précédemment annoncé +0,76°C mais finalement une correction des données a entraîné une réévaluation de +0,04°C. La NOAA a aussi annoncé un record pour le mois de juin avec +0,88°C à la surface des terres et des océans.

Anomalies de températures à la surface des mers et des terres en juin 2015 (Source : NOAA)

Anomalies de températures à la surface des mers et des terres en juin 2015 (Source : NOAA)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s