Climat

Très fort réchauffement dès ce mois d’octobre ?

Au regard des derniers relevés et des récentes prévisions des modèles, ce mois d’octobre 2015 pourrait marquer un tournant : El Niño est peut-être en passe de booster les températures bien au-delà de tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent. El Niño a déjà fait monter la température à la surface de la planète à un niveau record dans la première moitié de 2015. Les modèles anticipent logiquement un réchauffement supplémentaire pour fin 2015 et début 2016 car c’est en hiver qu’El Niño atteint son pic. 

La NOAA et la NASA délivreront d’ici une dizaine de jours les bilans de température mondiale pour le mois de septembre 2015. Une fois de plus, on devrait être à un niveau record ou au moins proche du record de chaleur… Mais les derniers chiffres entrevus début octobre sont encore plus impressionnants.

Tout d’abord, les réanalyses (intégrant les données climatiques historiques et de nombreuses données concernant l’état actuel du climat) permettent de se faire une petite idée du niveau atteint en septembre avant que les bilans mensuels de la NOAA et de la NASA ne soient publiés (leurs températures pour le mois de septembre ne seront connues qu’à la mi-octobre). D’après les données NCEP/NCAR, septembre aurait été encore plus chaud que les mois précédents. Mis sur la même base que la NASA, cela donnerait +0,95°C en septembre par rapport à la moyenne 1951-1980, selon le site Moyhu. Un niveau très élevé puisque le record de 2014 (+0,90°C) serait battu. Voici un graphique des chiffres NCEP/NCAR pour la période janvier-septembre 2015 (écart à la moyenne 1994-2013) :

Anomalies de température mondiale entre janvier et septembre 2015 d'après NCEP NCAR (source : Moyhu)

Anomalies de température mondiale entre janvier et septembre 2015 d’après NCEP NCAR (source : Moyhu)

Les derniers chiffres d’un autre outil d’analyse exploité par le site Weatherbell, NCEP CFSv2, montrent que le niveau a encore grimpé d’un cran sur les 3 premiers jours d’octobre : +0,53°C alors que depuis le début de l’année, les données NCEP CFSv2 calculées par Weatherbell font état d’une moyenne de +0,20°C  (par rapport à la moyenne 1981-2010)… Si l’on assume que ces +0,20°C correspondent à peu près à l’anomalie de +0,81°C relevée par la NASA (base 1951-1980) en septembre, début octobre marque peut-être l’entrée dans une période très chaude. Ce qui a surtout changé ces derniers jours, ce sont les températures de l’Antarctique, qui renouent avec des anomalies positives après des mois particulièrement froids dans cette région. L’Arctique serait engagé lui-aussi dans un réchauffement assez marqué.

Les prévisions du modèle NCEP CFSv2 de la NOAA indiquent que les températures pourraient être plus élevées en octobre qu’en septembre, comme on peut le voir ci-dessous :

Anomalies de températures pour le mois de septembre d'après les prévisions du modèle CFSv2 (source : NOAA)

Anomalies de températures pour le mois de septembre d’après les prévisions du modèle CFSv2 (source : NOAA)

Anomalies de températures pour le mois d'octobre 2015 d'après le modèle CFSv2 (source : NOAA)

Anomalies de températures pour le mois d’octobre 2015 d’après le modèle CFSv2 (source : NOAA)

J’ai tenté de traduire les anomalies correspondantes en utilisant un logiciel de calcul des couleurs. J’ai obtenu une température plus basse pour septembre que celle de la réanalyse NCEP/NCAR : le calcul des proportions de couleur donne +0,87°C par rapport à la moyenne 1951-1980 (pour utiliser comme référence la même base que la NASA) alors que NCEP/NCAR table sur +0,95°C. Pour le mois d’octobre 2015, j’ait trouvé une anomalie de +1,13°C. Cela serait un véritable bond mais lorsque l’on voit les chiffres de Weatherbell pour les 3 premiers jours d’octobre, cette anomalie n’est en fait pas si extravagante. On peut voir ci-dessous ce que pourraient donner les prévisions du modèle NCEP CFSv2 de la NOAA pour la fin d’année 2015 (j’ai adapté ces prévisions aux chiffres de la NASA pour une permettre la comparaison).

Traduction par global-climat.com des anomalies de températures d'après les cartes de prévisions NCEP CFSv2

Traduction par global-climat.com des anomalies de températures d’après les cartes de prévisions NCEP CFSv2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s