Climat

Nouvelles prévisions de température pour février et mars

D’après une estimation tirée du modèle NCEP CFSv2, la température mondiale devrait encore grimper en février et mars 2016. Après +1,18°C par rapport à la moyenne du 20è siècle en janvier, l’anomalie atteindrait +1,24°C en février puis +1,39°C en mars.

Comme je l’ai déjà fait en 2015, je publie ici une estimation à partir des cartes d’anomalies colorées du modèle NCEP CFSv2. Les estimations présentées ici ont été réalisées grâce à un logiciel de calcul de couleurs.  L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) publie des cartes d’anomalies permettant de voir les variations de température à la surface du globe. La NOAA ne publie cependant pas de prévisions chiffrées mais en utilisant un logiciel, on peut tenter de mesurer les proportions des couleurs sur les cartes.

Anomalies de températures pour février 2016. Source : NOAA CPC.

Anomalies de températures pour février 2016. Source : NOAA CPC.

Anomalies de températures pour mars 2016. Source : NOAA CPC.

Anomalies de températures pour mars 2016. Source : NOAA CPC.

Tout d’abord, avant de présenter ces chiffres, j’ai tenté de voir si les données obtenues grâce au logiciel étaient cohérentes. Auparavant, j’avais effectué une comparaison avec les chiffres de la NASA et il s’est avéré qu’ils étaient relativement cohérents, à quelques exceptions près. Dernièrement, j’ai fait une comparaison avec des chiffres qui sont censés êtres plus proches à priori, ceux de la réanalyse NCEP/NCAR. Il s’avère que les données de NCEP/NCAR et celles traduites des cartes colorées du modèle NCEP CFSv2 sont effectivement plus proches. Cela n’est pas surprenant car la NASA n’utilise que les stations au sol tandis que les deux versions NCEP prennent en compte une multitude de données. Pour les comparer, j’ai utilisé la même base, que j’ai étendu par rapport à la moyenne du 20è siècle.

Les données NCEP/NCAR sont des observations intégrées à un modèle tandis que NCEP CFSv2 est un modèle de prévision. Rétrospectivement, il est possible de comparer les observations aux prévisions et voici ce que cela donne pour 2015 :

Température mondiale en 2015 (écart à la moyenne 20è siècle). Sources : NOAA ESRL, CPC (traduction global-climat.com).

Température mondiale en 2015 (écart à la moyenne 20è siècle). Sources : NOAA ESRL, CPC (traduction global-climat.com).

On peut voir que les tendances sont très similaires, ce qui permet d’accorder une certaine fiabilité au modèle de prévision NCEP CFSv2. Ce dernier prévoit les températures pour les 6 mois à venir. Dès le mois d’août, les chiffres tirées des cartes d’anomalies avaient permis de prévoir un fort réchauffement pour la fin de l’année, proche de ce qui a été observé par la NASA d’octobre à décembre.

Malheureusement, la traduction de ces cartes d’anomalies prend beaucoup de temps… En outre, elles sont actualisées sans cesse, c’est pourquoi il ne m’est pas possible d’en proposer aussi régulièrement que le souhaiterais. Voici un comparatif entre la NASA GISS, NCEP/NCAR et NCEP CFSv2 pour 2015, plus les anomalies traduites pour début 2016 (d’après les dernières actualisations NCEP CFSV2 de février). Les écarts sont toujours par rapport à la moyenne du 20è siècle (j’ai adapté les chiffres de la NASA, qui sont habituellement présentés par rapport à 1951-1980) :

GISS NCEP/NCAR CFSv2
janv-15 0,83 0,73 0,68
févr-15 0,88 0,83 0,86
mars-15 0,90 0,89 0,96
avr-15 0,76 0,77 0,82
mai-15 0,82 0,85 0,79
juin-15 0,83 0,80 0,87
juil-15 0,75 0,73 0,70
août-15 0,80 0,91 0,87
sept-15 0,83 0,99 0,92
oct-15 1,06 1,18 1,18
nov-15 1,06 1,10 1,11
déc-15 1,16 1,16 1,06
janv-16 ? 1,19 1,18
févr-16 ? ? 1,24
mars-16 ? ? 1,39

Les chiffres sont très élevées pour février et mars 2016 mais ceux annoncés au mois d’août 2015 pour la fin 2015 paraissaient déjà très élevés et les observations se sont avérées conformes. Il apparaît cependant que des valeurs supérieures à +1,20°C ont peu de chances de se concrétiser. L’écart type des chiffres de NCEP CFSv2 est supérieur à celui des chiffres de la NASA, ce qui peut laisser penser que NCEP a tendance à s’emballer un peu, dans les deux sens (froid et chaud).

Ce ne sont pas ici des prévisions officielles, seulement des chiffres tirés des cartes d’anomalies. Le Met Office a en revanche récemment publié ses prévisions pour 2016 et table sur une température moyenne de +0,95°C par rapport à la moyenne du 20è siècle. La fourchette, selon l’agence britannique est comprise entre 0,83°C et 1,07°C. C’est une moyenne sur l’année et on peut penser que le premier semestre 2016 sera nettement plus chaud que la deuxième partie d’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s