Climat

Record de chaleur pour le Royaume-Uni en 2022

L’année 2022 sera l’année la plus chaude jamais enregistrée au Royaume-Uni, selon les chiffres provisoires du Met Office. La France, l’Espagne et l’Allemagne connaissent également des températures record.

2022 devrait se solder par la température annuelle la plus élevée de l’histoire des observations au Royaume-Uni avec une moyenne de près de 10°C, dépassant le précédent record établi en 2014 (9,88 °C). Les 10 années les plus chaudes ont toutes été observées depuis 2003 sur une série qui remonte à 1884. Le chiffre provisoire final pour 2022 sera disponible à la fin de l’année et fera ensuite l’objet d’un contrôle de qualité supplémentaire et d’un processus de vérification.

La chaleur extrême de l’été a particulièrement retenu l’attention avec des niveaux sans précédent en juillet mais les températures ont été supérieures à la moyenne pendant une grande partie de l’année.

Chaque mois a été plus chaud que la moyenne, décembre faisant exception avec un démarrage plutôt froid. Les quatre saisons de 2022 au Royaume-Uni figurent toutes dans le top dix depuis 1884. L’hiver a été le huitième plus chaud, le printemps le cinquième, l’été le quatrième et l’automne le troisième.

Pour l’Angleterre centrale, 2022 sera également l’année la plus chaude jamais enregistrée dans une série de températures qui remonte à 1659 (364 ans d’archives). Il s’agit du plus long record instrumental au monde. La moyenne finale est quasiment arrêtée (il ne reste que trois jours à rentrer avant le terme) avec une valeur de près de 11,1°C en 2022. Le précédent record pour le centre de l’Angleterre (le triangle Londres-Bristol-Lancashire) était jusqu’à présent de 11°C en 2014.

Le quatrième été le plus chaud de la série a été marqué par des températures supérieures à 40°C, une première au Royaume-Uni. Coningsby, dans le Lincolnshire, a enregistré la température la plus élevée, avec 40,3 °C, dépassant le précédent maximum absolu de 1,6 °C. Le Pays de Galles a également enregistré un nouveau record quotidien de température maximale de 37,1 °C, l’Écosse ayant pour sa part enregistré un nouveau record de 34,8 °C.

D’après le Met Office, les températures observées à la mi-juillet auraient été extrêmement improbables à l’époque préindustrielle. L’institut précise cependant qu’en dépit du changement climatique, chaque année ne peut pas battre systématiquement un record. Ce que l’on peut dire, c’est que le changement climatique va continuer d’augmenter les chances d’années de plus en plus chaudes au cours des prochaines décennies.

L’un des autres points notables de 2022 a été le déficit de précipitations. L’été a été le dixième plus sec jamais enregistré au Royaume-Uni, le sud et l’est du pays étant particulièrement secs. Certains endroits du sud et de l’est de l’Angleterre n’ont pratiquement pas eu de pluie en juillet, et à la fin du mois d’août, l’année était à son moment le plus sec depuis 1976.

Malgré les pluies récentes, l’année reste globalement déficitaire pour une grande partie du pays, en particulier dans le sud et l’est.

Selon les chiffres provisoires du Met Office, les heures de soleil accumulées en 2022 figurent parmi les plus importantes observées au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni n’est pas le seul pays d’Europe à afficher des températures record. L’Espagne devrait elle-aussi battre son record de chaleur. D’après l’organisme Aemet, la moyenne en 2022 dépassera de 0,6°C les deux années les plus chaudes à ce jour, 2017 et 2020. Les quatre années les plus chaudes auront ainsi toutes été observées après 2015. La moyenne annuelle devrait atteindre 15,3°C, il s’agira de la première année au-dessus de 15°C.

En Allemagne, 2022 pourrait aussi se solder par un record mais on attendra de voir les relevés pour décembre. Jamais depuis 1881 la période de janvier à novembre en Allemagne n’avait été aussi chaude qu’en 2022, selon DWD. La moyenne est de 11,3°C sur janvier-novembre. Le pic précédent pour la période avait été observé en 2020 avec 11,1 °C.

En Suisse, selon les dernières prévisions jusqu’à la fin de l’année, la température annuelle à l’échelle du pays atteindra 7,4 °C (1,6 °C au-dessus de la norme 1991-2020), de loin la valeur la plus élevée depuis le début des mesures en 1864. D’après MétéoSuisse, les sept années les plus chaudes depuis le début des mesures ont toutes été enregistrées après 2010. De la période préindustrielle 1871-1900 à la période 1993-2022, la température annuelle a augmenté de 2 °C en moyenne dans toute la Suisse.

Enfin, 2022 sera également l’année la plus chaude en France depuis le début des relevés en 1900. Le record sera battu avec une moyenne d’environ 14,5°C, assez nettement au-dessus du record de 2020 (14,07°C).

Catégories :Climat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s