Climat

La fonte de l’Arctique amènerait des étés pluvieux

La fonte de la banquise arctique pourrait-elle favoriser les précipitations en été sur le nord de l’Europe ? Cette hypothèse illustre la complexité des phénomènes liés au changement climatique.

Une étude apporte une explication aux six étés pluvieux constatés entre 2007 et 2012, un phénomène qui n’a pas d’équivalent depuis 1900. Pour l’Angleterre et le Pays de Galles, l’été 2012 a été le plus humide et l’été 2007 le deuxième plus trempé depuis 1912.

Des études avaient déjà suggéré que les anomalies automnales et hivernales dans l’Arctique pouvaient favoriser des hivers froids. Cette fois, James Screen, de l’université d’Exeter, explique avec un modèle informatique que la perte de glace de mer en Arctique entraîne le courant jet (vent fort de haute altitude) vers le sud, amenant la pluie sur le nord de l’Europe. Or la banquise arctique n’a cessé de se rétrécir ces dernières années (à l’exception du soubresaut de l’été 2013).
Inversement, lors des étés les plus chauds depuis 1980, le jet stream se trouvait plus au nord.

L’étude rappelle que d’autres pistes avancent l’idée d’un impact du réchauffement de l’Atlantique nord sur l’augmentation de la quantité de pluie reçue en été dans le nord de l’Europe.

Publicités