Climat

Un climat plus chaud pourrait favoriser les précipitations au Sahel

Le réchauffement climatique devrait amplifier les phénomènes météo qui apportent de la pluie dans la région désertique du Sahel et qui contribuent à la formation des cyclones dans l’Atlantique,  selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Stanford.

Les ondes africaines d’est sont des phénomènes météo qui se forment au-dessus de l’Afrique du Nord en été et se déplacent d’est en ouest, en direction de l’Océan Atlantique. Ces ondes sont importantes car elles apportent de la pluie à l’Afrique de l’ouest et ont aussi une influence sur le climat de l’autre côté de l’Atlantique, jusqu’aux Etats-Unis.

Ces ondes africaines peuvent notamment se déplacer vers l’océan sur une ligne située entre le nord du Sahel et le sud du Sahara. Leur force résulte essentiellement de la différence de température entre le Sahara et les zones plus au sud, le Sahel et le Golfe de Guinée. Plus la différence de température est importante, plus il y a d’énergie disponible pour permettre la formation des ondes.

L’ouest du Sahel, qui se situe entre le Sahara et le Golfe de Guinée, deux régions aux climats diamétralement opposés, a connu des sécheresses sévères au cours de la deuxième moitié du siècle passé. La région tropicale semi-aride a connu une vague de sécheresses entre les année 1970 et aujourd’hui, même si ces épisodes sont moins marqués depuis 2003. La période 1920-1970 fut plus humide.

Noah Diffenbaugh et Christophe Skinner, de l’université de Stanford, ont voulu comprendre comment une athmosphère plus chaude pouvait affecter la force des ondes, si importantes pour le climat de l’Afrique de l’ouest. Leur étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 28 avril.

Les deux chercheurs ont ainsi analysé 17 modèles simulant les interactions entre l’océan et l’atmosphère. Diffenbaugh et Skinner se sont intéressés à la période allant de 1980 à 2005 et aux simulations d’ondes africaines d’est dans le futur pour connaître la réponse du climat à un doublement de la concentration de CO2. Tous les modèles ont permis de conclure à un renforcement des vents associés aux ondes d’ici la fin du 21è siècle.

Avec la hausse des émissions de gaz à effet serre, le Sahara et la région côtière de la Guinée se réchaufferont mais c’est le désert qui devrait connaitre la plus forte hausse des températures avec une élévation de 5,5 à 6 degrés en été contre 3 à 4 degrés pour régions située plus au sud. Et comme c’est la différence de chaleur entre les deux zones qui dicte la force des ondes africaines, on s’attend à un renforcement des vents en direction de l’Atlantique.

Le renforcement de l’onde pourrait avoir un impact important sur les précipitations dans la région du Sahel, affectée régulièrement par des sécheresses. Il y avait jusqu’à présent beaucoup d’incertitudes quand à l’impact du réchauffement climatique sur les précipitations au Sahel.

Un renforcement des ondes pourrait aussi se traduire par un transport plus important de poussière d’Afrique vers l’Atlantique. Ces poussières peuvent affecter les précipitations et la qualité de l’air dans des régions aussi lointaines que la Caraïbe. Cela pourrait influencer la formation des ouragans dans l’Atlantique.

Les auteurs de l’étude précisent que les ondes ne se transforment par elles-mêmes en ouragans mais qu’elles créent un environnement propice à d’importantes précipitations et à un mouvement vertical des vents. Cette convection alimenterait ainsi les ouragans. Les auteurs de l’étude ont noté que 80% des ouragans les plus puissants étaient associés aux perturbations africaines. Les auteurs se montrent cependant prudents sur le lien de causalité et rappellent que les ouragans sont aussi affectés par la température de l’eau de surface et d’autres variables climatiques.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s