Climat

Chaleur, incendies et sécheresse en Californie

La Californie connaît ce mois de mai une vague de chaleur exceptionnelle pour la saison. Déjà affecté par la sécheresse, l’Etat est en proie à de violents incendies qui surviennent plus tôt que d’habitude.

La Californie est souvent le théâtre d’incendies en été et la région n’a pas été épargnée ces dernières années. En août 2012, le gouverneur de Californie, Jerry Brown, avait dû déclarer l’état d’urgence face à la dizaine de feux qui sévissaient dans le nord de l’Etat américain. L’été dernier, l’est de la Californie avait été touché par un gigantesque brasier à partir du 17 août, menaçant le parc national de Yosemite, classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Cette année, la situation de sécheresse exceptionnelle que traverse l’Etat américain a largement avancé la saison des feux de forêt. Le manque de pluie a probablement favorisé le phénomène, attisé par des vents violents. Une base militaire et une centrale nucléaire ont été évacués et 20 000 personnes ont dû quitter leur maison près de San Diego.

La vague de chaleur inhabituelle n’a sans doute pas arrangé les choses. Les températures ont dépassé les 38 degrés dans l’Etat. Lors de l’épisode printanier dû à un système de hautes pressions, une douzaine de villes ont battu ou égalé leur record de température. Il a fait plus de 37°C à Los Angeles alors que le précédent record de 35,5°C avait été établi il y a 124 ans. San Diego, avec 33,8°C, a battu le précédent record de 30,5°C datant de 1956.

Selon le bilan de l’US Drought Monitor délivré le 13 mai, 100% de la Californie est désormais dans une situation de sécheresse. Les Etats-Unis ont connu une série de sécheresses depuis 2010 et selon le dernier rapport commandé par la Maison Blanche,  la sécheresse qui a touché l’ouest des Etats-Unis lors de la dernière décade est la pire des 800 dernières années.

La vague de chaleur du mois de mai a encore empiré la situation et a sans doute favorisé les feux qui ont éclaté cette semaine. Il est peu probable que la situation s’améliore cet été puisqu’il s’agit de la saison sèche en Californie. Les espoirs se tournent désormais vers l’émergence du phénomène El Nino, qui aurait 80% de chances de se manifester cette année, selon les dernières estimations du Centre de prédiction du climat de la NOAA, l’agence américaine responsable de l’étude de l’océan et de l’atmosphère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s