Climat

Les été caniculaires de plus en plus fréquents en Chine

L’été 2013 a été le plus chaud depuis le début des relevés météo dans l’est de la Chine. Les vagues de chaleur sévères comme celle de l’an dernier pourraient bientôt devenir la norme, selon une nouvelle étude qui met en avant le rôle des émissions de gaz à effet de serre.

La sécheresse et les vagues de chaleur ont marqué l’été 2013 dans l’est de la Chine, une région où se trouve la grande ville de Shanghaï et où vivent plus de 500 millions de personnes. Les conséquences de cet été caniculaire ont été lourdes pour le pays avec des pertes estimées à 8 milliards d’euros.

La Chine a connu lors de l’été 2013 un nombre record de jours à plus de 35°C (c’est ce seuil de 35°C que retient la météo officielle chinoise pour définir un jour de forte chaleur). Lors de ce fameux été, on a compté jusqu’à 31 jours caniculaires, soit le double de la moyenne constatée entre 1955-1984. Le pic a été atteint à Xinchang avec 44,1°C. L’alerte climatique de niveau 2 avait même été déclenchée, un niveau qui n’avait encore jamais été invoqué pour une canicule. Ce type d’alerte est « normalement » émis pour les inondations ou les typhons.  Au total, le record de température a été battu dans 480 stations différentes et la température moyenne dans le centre-est de la Chine a été de 3°C supérieur à la moyenne.

Températures en Chine au mois de juillet 2013

Températures en Chine au mois de juillet 2013

L’été 2013 ne fut pas un événement isolé et s’inscrit dans une tendance au réchauffement en Chine. La température moyenne en été (juin-août) a en effet augmenté de 0,82°C depuis les premières observations en 1950 et les 5 étés les plus chauds ont tous eu lieu au 21è siècle (en 2013, 2007, 2000, 2010 et 2011). 

On savait déjà que le centre-est de la Chine était soumis à une forte variabilité naturelle en raison de l’influence déterminante de la mousson. Cette variabilité naturelle fait que les périodes de fortes précipitations sont traditionnellement plus froides les périodes plus sèches tendent à être marquées par des vagues de chaleur. Malgré cela, la multiplication d’étés caniculaires a conduit les climatologues chinois à se demander si la hausse de la concentration en gaz à effet de serre avait joué un rôle dans la survenue des derniers événements climatiques extrêmes et s’ils étaient davantage susceptibles de se produire.

Une équipe de chercheurs chinois et canadiens emmenée par Ying Sun, du Centre Climatique National chinois, a étudié les températures passées et mené des comparaisons grâce à des modèles climatiques simulant la variabilité naturelle et le forçage dû aux gaz à effet de serre émis par l’homme.
Selon leur étude parue dans Nature Climate Change, l’influence humaine sur le climat a augmenté de 60% le risque d’événement extrême comme celui de 2013 par rapport aux années 1950. Les étés aussi chauds devraient devenir encore plus fréquents à l’avenir. Un été sur deux devrait en effet être plus chaud que celui de 2013 dans 20 ans, même selon un scénario modéré d’émissions de gaz à effet de serre.
L’attribution d’événements climatiques particuliers est une science délicate mais de nombreuses études ont récemment mis en avant le rôle des émissions humaines de gaz à effet de serre dans la survenue de canicules et de sécheresses, notamment en Australie (2013), en Europe (2003), en Russie (2010) et en Californie (2013).
Le rôle de la Chine sera déterminant à l’avenir car elle est depuis 2007 le plus gros émetteur de CO2. Un quart des émissions mondiales de dioxyde de carbone lui sont aujourd’hui imputables et la croissance du pays va sans doute se poursuivre. La trajectoire actuelle des émissions mondiales de CO2 conduirait la planète à une hausse de la température moyenne de 3,2°C à 5,4°C à l’horizon 2100, selon un rapport dévoilé par le Global Carbon Project.
Croissance des émissions de CO2 des 4 principaux contributeurs de la planète (Source : Global Carbon Project)

Croissance des émissions de CO2 des 4 principaux contributeurs de la planète (Source : Global Carbon Project)

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s