Climat

Le monde en route vers une hausse de 3,6°C selon l’AIE

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié ce mercredi 12 novembre un rapport sur la consommation énergétique mondiale à l’horizon 2040. Son scénario central prévoit une augmentation de la demande énergétique mondiale de 37 %, ce qui mènerait la planète vers une élévation de la température de 3,6°C.

Selon le scénario central de l’AIE, la hausse de la demande énergétique mondiale connaîtra un ralentissement significatif dans les prochaines années, passant à 1 % par an après 2025. Cela nous mènerait quand même à une augmentation de 37% en 2040 par rapport à aujourd’hui.

La répartition mondiale de la demande énergétique devrait être profondément modifiée avec une stabilisation en Europe, au Japon, en Corée du Sud et en Amérique du Nord, mais augmentation en Asie (60 % du total mondial), ainsi qu’en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine. En 1990, les pays dits développés représentaient 62% des émissions de CO2 mais ne totalisent aujourd’hui plus que 36% en raison de la croissance rapide de la Chine et de l’Inde.

En 2013, les émissions de CO2 ont été principalement dues à la Chine (28%), aux Etats-Unis (14%), à l’UE (10%) et à l’Inde (7%), selon le dernier rapport du Global Carbon Project, un organisme de recherche qui traque le cycle du carbone.

À l’horizon 2040, le mix énergétique mondial devrait se diviser en quatre parts d’importance presque égale, selon l’AIE : le pétrole, le gaz, le charbon et les sources d’énergie à faibles émissions de carbone.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estime que pour limiter la hausse des températures à 2°C – l’objectif adopté au niveau international pour prévenir les répercussions les plus graves et les plus étendues du changement climatique – le monde ne devra pas émettre plus d’environ 1 000 gigatonnes de CO2 à compter de 2014.

Le  problème, c’est que le scénario de l’AIE prévoit que ces 1000 gigatonnes seront émises dès 2040…. Avec cette évolution, l’augmentation des émissions de dioxyde de carbone mènerait à une hausse de la température moyenne mondiale de 3,6°C d’ici la fin du siècle. Pour respecter l’objectif de 2°C, il faut selon l’AIE prendre des mesures d’urgence. Les négociations prévues dans le cadre de la Conférence de Paris 2015 s’annoncent décisives pour permettre de trouver un accord international sur la déduction des émissions de gaz à effet de serre.

La prévision de l’AIE n’est pas la plus pessimiste puisque selon le rapport du Global Carbon Project la trajectoire actuelle conduirait la planète à une hausse de la température moyenne de 3,2°C à 5,4°C à l’horizon 2100.

Il y aura quand même eu cette semaine une bonne nouvelle : les Etats-Unis et la Chine, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre de la planète, se sont enfin entendus ce mercredi 12 novembre sur des objectifs de réduction des émissions de CO2. La Chine s’est fixée l’objectif d’un pic de ses émissions de gaz à effet de serre autour de 2030. C’est la première fois que Pékin s’engage de la sorte alors qu’auparavant on ne parlait que d’un plafonnement des émissions « le plus tôt possible ». De leur côté, les Etats-Unis se sont engagés sur une réduction de 26-28% de leurs émissions d’ici 2025 par rapport à 2005.

Cet engagement chinois est le bienvenu mais ne semble pas de mesure à contrarier les prévisions de l’AIE en matière d’augmentation des températures. Le scénario de l’AIE prévoit en effet un plafonnement de la demande énergétique chinoise en 2040 avec une période quasiment stable entre 2030 et 2040, ce qui s’approche de la promesse de Pékin faite ce mercredi.

Selon l’AIE, sans un accord contraignant à la Conférence Paris 2015 sur le climat, l’objectif de limiter la hausse des températures à 2°C ne sera pas atteint.

Publicités

Catégories :Climat

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s