Climat

Record de chaleur dans le monde au mois d’octobre… Et aussi en 2014 ?

Selon la NOAA, institut météorologique américain, le mois d’octobre 2014 a été le plus chaud depuis le début des relevés  avec une anomalie de +0,74°C par rapport à la moyenne du 20è siècle. Le précédent record avait été établi en octobre 2003. L’année 2014 est bien partie pour se classer au 1e rang.

L’Université d’Alabama à Huntsville (UAH) avait déjà annoncé il y a une dizaine de jours un mois d’octobre record grâce à des données satellitaires. Grâce à son analyse des stations au sol, la Nasa avait ensuite confirmé et c’est désormais au tour de la NOAA d’aller dans le même sens.

Sur les six derniers mois, cinq ont battu leur record de chaleur, selon la NOAA. Les températures ont été élevées dans les deux hémisphères, que cela soit au-dessus des terres ou des céans.

Anomalies de températures en octobre 2014 par rapport à la moyenne 1981-2010 (Source : NOAA)

Anomalies de températures en octobre 2014 par rapport à la moyenne 1981-2010 (Source : NOAA)

C’est la période janvier-octobre la plus chaude de l’histoire des relevés et il y a désormais de fortes chances pour que l’année en cours arrive au sommet des archives remontant à 1880. Pour le dire, la NOAA a mené une simulation basée sur différents scénarios.

La NOAA a comparé les cinq années les plus chaudes des annales : 2010, 2005, 1998, 2003 et 2013. Il faut noter que les années 2013 et 2014 sont les deux seules à ne pas être marquées par un phénomène El Niño, ce qui rend leur niveau de température encore plus significatif. El Niño, en élevant les températures à la surface de l’Océan pacifique, tend en effet à favoriser une moyenne globale élevée. Un épisode El Niño avait été annoncé pour cette fin d’année 2014 mais il peine à se manifester.

Quels que soient les scénarios retenus par la NOAA, l’année 2014 devrait devancer toutes les autres en matière de chaleur. Evidemment, si les mois de novembre et de décembre sont aussi chauds que les précédents (pointillés orange sur le graphique ci-dessous), le record sera largement battu. Mais s’ils sont simplement au niveau de la moyenne du 21è siècle (pointillés bleu foncé), 2014 sera quand même au 1er rang.

Scénarios pour les deux derniers mois de l'année 2014 en comparaison avec les années les plus chaudes (Source : NOAA)

Scénarios pour les deux derniers mois de l’année 2014 en comparaison avec les années les plus chaudes (Source : NOAA)

Pour le moment, le mois de novembre semble un peu moins chaud que les précédents, avec notamment les Etats-Unis qui connaissent une vague de froid, comme on peut le voir ci-dessous pour le 20 novembre (même si l’hémisphère nord reste encore relativement chaud dans son ensemble, notamment en raison des températures de l’Arctique). L’Antarctique connait de son côté des températures plutôt basses également.

Anomalies de températures pour le 20 novembre 2014 (Source Climate Renalyzer - Université du Maine)

Anomalies de températures pour le 20 novembre 2014 (Source Climate Renalyzer – Université du Maine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s