Climat

Vers une aggravation des sécheresses dans le sud de l’Australie

L’Australie a déjà connu des sécheresses dans le passé mais le changement climatique devrait encore augmenter les risques dans le sud du pays, selon le dernier rapport du Climate Council.

La sécheresse 1996-2010 est l’une des pires qu’ait connu l’Australie dans son histoire récente. Il y a certes eu des précédents, notamment les périodes 1895–1903 et 1939–1945. Mais entre 1996 et 2010, le sud-est de l’Australie a connu le plus fort déficit en précipitations depuis 1865.

La situation a véritablement commencé à s’aggraver à partir des années 1990, le sud-est de l’Australie connaissant une baisse de la pluviométrie de 15 % entre la fin de l’automne et le début de l’hiver. Le déficit atteint même 25% en avril et en mai.

Selon un rapport publié par le Climate Council, une organisation dédiée à l’information sur le réchauffement climatique, les sécheresses risquent d’être plus sévères et plus longues dans le sud de l’Australie si les émissions de gaz à effet de serre poursuivent leur trajectoire actuelle. Les précipitations moyennes dans le sud devraient surtout diminuer pendant la saison froide. Dans l’ouest du pays, la baisse des précipitations en automne et en hiver pourrait même atteindre 50% dans les 80 prochaines années.

Le changement climatique amplifie l’intensité et la fréquence des journées chaudes et des vagues de chaleur en Australie, ce qui favorise la gravité des sécheresses, précise le Climate Council. En mai 2014, l’organisme avait déjà publié un rapport alertant sur la fréquence des canicules.  L’Australie a en effet connu 8 de ses été les plus chauds ces 15 dernières années alors que le pays a déjà connu un réchauffement de 1°C depuis le début du siècle dernier, davantage que la moyenne globale de +0,8°C. Lors de la période 2000-2009, le nombre de jours où les températures ont dépassé les 35 degrés a déjà atteint les niveaux prévus pour 2030 à Adélaide, Melbourne et Canberra, trois des plus grandes villes du sud.

Tendance des températures maximales en hiver en Australie (Source : BOM)

Tendance des températures maximales en hiver en Australie (Source : BOM)

Les fronts météo, qui apportent généralement la pluie dans le sud de l’Australie pendant l’hiver et le printemps, ont évolué vers le sud avec le réchauffement climatique, conduisant à une baisse des précipitations, estime le Climate Council. Ce mouvement que l’on appelle oscillation de l’Antarctique décrit le mouvement de la ceinture de vents d’ouest qui entoure l’Antarctique. Elle s’éloigne ou se rapproche de l’Australie selon qu’elle est dans une phase positive ou négative. L’oscillation dépend de la pression atmosphérique mais plusieurs études ont récemment montré que les activités humaines, qui ont conduit à la destruction de la couche d’ozone et aux émissions de CO2, avaient favorisé le déplacement de cette oscillation vers le sud, privant l’Australie des précipitations hivernales.

La destruction de la couche d’ozone est suspectée d’avoir favorisé la phase d’oscillation de l’Antarctique vers le sud. Les aérosols émis massivement au 20è siècle ont détruit une part importante de la couche d’ozone au-dessus de l’Antarctique, exposant davantage la surface de la Terre aux rayons ultraviolets.  La réduction de l’ozone stratosphérique s’est aussi accompagnée d’un refroidissement de la haute couche de l’atmosphère. Ce phénomène aurait renforcé la ceinture de vents d’ouest qui encercle l’Antarctique, l’éloignant des côtes australiennes. Autour d l’Antarctique, le renforcement des vents a favorisé ces dernières années l’extension de la glace de mer. L’oscillation positive tend à refroidir le continent blanc à l’exception de la péninsule antarctique.

Selon une étude de la NOAA, le réchauffement climatique induit par les émissions de CO2 est l’autre grand facteur qui pourrait expliquer le déficit pluviométrique exceptionnel du sud de l’Australie, même si le mécanisme qui déclenche le mouvement reste encore à expliquer.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s