Climat

Bilan de la glace de mer en juin

Au mois de juin, l’extension de la glace de mer a été la troisième plus faible jamais relevée en Arctique depuis le début des mesures satellites en 1979. En Antarctique, la glace de mer reste très étendue mais moins que l’année précédente, marquée par un record.

Comme en mai 2015, le mois de juin a été marqué par la troisième plus faible extension de la glace de mer arctique jamais enregistrée, selon le NSIDC. Avec  10,97 millions de km2 en juin 2015, la banquise a reculé de 370 000 km2 par rapport à juin 2014 et n’est qu’à 150 000 km2 du record de 2010. C’est quasiment un million de km2 moins que sur la moyenne 1981-2010.

Anomalies d'extension de la glace de mer pour l'Arctique en juin (source : NSIDC)

Anomalies d’extension de la glace de mer pour l’Arctique en juin (source : NSIDC)

La glace de mer en Arctique atteint son extension minimale en septembre, à la fin de l’été de l’hémisphère nord. Son extension maximum a lieu en mars. Cette année, l’extension hivernale des glaces de l’Arctique a été la plus faible jamais relevée depuis le début des mesures en 1979. C’est donc à un niveau nettement inférieur à la moyenne que s’était s’amorcée la fonte printanière. La tendance s’est poursuivie au cours des mois d’avril, mai et juin 2015.

Voici le classement des 10 mois de juin marqués par la plus faible extension de la glace de mer arctique (source : NSIDC) :

Année Extension
1 2010 10.82
2 2012 10.92
3 2015 10.97
4 2011 10.99
5 2006 11.05
6 2005 11.29
7 2014 11.30
8 2008 11.36
9 2009 11.46
10 2007 11.49

L’Antarctique n’a pas connu la même évolution ces dernières années avec des record d’extension depuis le début des relevés en 1979. La banquise antarctique a atteint un nouveau maximum record en septembre 2014. Les saisons étant inversées, la glace de mer autour de l’Antarctique est actuellement en phase de croissance. En juin 2015, la surface a été la 3è plus importante jamais observée avec un million de km2 au-dessus de la moyenne 1981-2010. Le mois dernier marque quand même un recul par rapport à juin 2014 mais il est encore bien trop tôt pour dire s’il s’agit d’une tendance.

Anomalies d'extension de la glace de mer pour l'Antarctique en juin (source : NSIDC)

Anomalies d’extension de la glace de mer pour l’Antarctique en juin (source : NSIDC)

L’extension de la glace de mer autour de l’Antarctique ne compense pas les pertes de l’Arctique, selon une étude récente de la NASA. Dans l’ensemble, la planète a perdu de la glace de mer à un rythme annuel moyen de 35 000 km² depuis 1979.

Voici le classement des plus faibles extensions de la glace de mer de l’Antarctique en juin (source : NSIDC) :

Année Extension
1 2002 12.94
2 1980 13.24
3 1986 13.31
4 1987 13.31
5 1992 13.34
6 1983 13.35
7 1991 13.52
8 1988 13.60
9 1993 13.61
10 1997 13.67
35 2015 14.93
36 2010 15.00
37 2014 15.29
Publicités

Catégories :Climat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s