Climat

Juillet 2015 : +0,75°C, un record de plus

La température moyenne à la surface de la planète a atteint une nouvelle fois un niveau record en juillet, selon la NASA. L’anomalie de +0,75°C n’est pas la plus impressionnante de l’année mais ce mois de juillet est le plus chaud depuis le début des relevés en 1880.

La température mondiale continue à afficher des niveaux records. Les six premiers mois de l’année avaient déjà été les plus chauds depuis le début des archives climatiques de la NASA. Juillet 2015 continue sur cette lancée et se classe en tête des archives, juste devant 2011. L’anomalie est particulièrement notable dans l’hémisphère nord, qui n’avait jamais affiché de telles valeurs en juillet (+0,88°C). La température globale élevée est surtout favorisée par des températures de surface de la mer exceptionnelles alors que le phénomène El Niño poursuit son développement.

Anomalies de températures pour le mois de juillet 2015 (Source : NASA GISS)

Anomalies de températures pour le mois de juillet 2015 (Source : NASA GISS)

 Classement des 10 mois de juillet les plus chauds depuis 1880 (source : NASA, écart par rapport à la moyenne 1951-1980) :

1 2015 0,75
2 2011 0,74
3 2009 0,72
4 1998 0,71
5 2005 0,66
6 2010 0,62
7 2007 0,62
8 2002 0,61
9 2008 0,60
10 2001 0,60

Après le record de chaleur battu en 2014, l’année 2015 a commencé très fort et le réchauffement pourrait s’amplifier dans les mois à venir si les prévisions des modèles pour El Niño se confirment. Le début du mois d’août a été marqué par des anomalies plus importantes qu’en juillet. Fait notable, sur les 7 premiers mois, l’hémisphère nord est à +1,05°C, très loin devant le précédent record pour la période, établi en 2010 avec +0,92°C.

Classement des 10 périodes janvier-juillet les plus chaudes depuis 1880 (source : NASA, écart par rapport à la moyenne 1951-1980) :

1 2015 0,80
2 2010 0,76
3 2007 0,71
4 1998 0,70
5 2014 0,69
6 2002 0,68
7 2005 0,66
8 2009 0,61
9 2013 0,60
10 2011 0,59
Publicités

2 réponses »

    • Effectivement, le chiffre de 0,72 inscrit sur la carte est différent de celui de 0,75°C° inscrit dans les archives de températures. Il s’agit bien dans les deux cas de la température mensuelle globale pour juillet. Régulièrement, ces deux chiffres différent. La Nasa s’en explique sur son site : la différence est due à un traitement différent des données manquante. La Terre n’est pas parfaitement couverte, il y a quelques trous dans cette couverture. Sur les cartes, ces trous sont remplis par les données moyennes du mois en question dans la région concernée. Pour les tableaux, en l’occurrence 0,75, la totalité des archives météo est utilisée pour remplir les données manquantes.
      C’est le chiffre des tableaux qui est le plus fiable, selon la Nasa, pas celui de la carte. Par ailleurs, vous constaterez aussi que la Nasa rectifie souvent ses chiffres à posteriori. C’est une fois de plus en raison de certaines données manquantes qui ne sont pas toujours disponibles au moment de l’élaboration de la moyenne mais qui le sont plus tard. Il peut aussi y avoir certaines erreurs, ce qui est compréhensible, vu la masse des données à traiter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s