Climat

Le point sur la température mondiale en 2015

L’année de 2015 est de loin la plus chaude depuis le début des relevés issus des stations météo au sol et des mesures à la surface de la mer. Si l’on fait la moyenne des trois plus grandes agences (NASA, NOAA, Met Office) pour en sortir une température globale harmonisée, 2015 arrive largement en tête avec +0,83°C. Derrière, on trouve 2014 avec +0,72°C par rapport à la moyenne du 20è siècle. Bien sûr, la température de l’année en cours, établie sur janvier-octobre, peut encore évoluer. Mais cela devrait aller plutôt dans le sens d’un réchauffement, comme on le verra plus bas.

Les 20 années les plus chaudes depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

Les 20 années les plus chaudes depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

On peut voir de manière aussi spectaculaire l’élévation des températures en courbe depuis 1880 avec une nette reprise du réchauffement après une petite pause en 2011 :

Evolution de la température mondiale depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

Evolution de la température mondiale depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

Le mois d’octobre, le dernier dévoilé par la NASA, la NOAA et le Met Office, a été le plus chaud depuis 1880. C’est aussi la plus forte anomalie jamais enregistrée, tous mois confondus. On peut voir que la moyenne des trois agences, +0,97°C, écrase les autres mois d’octobre. Une fois de plus, on retrouve 2014 au 2è rang avec « seulement » +0,78°C :

Les 20 mois d'octobre les plus chauds depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

Les 20 mois d’octobre les plus chauds depuis 1880 (écart à la moyenne du 20è siècle). Sources : NOAA, NASA, Met Office.

Comme les mois précédents, j’ai utilisé les cartes de prévision de la NOAA pour tenter d’obtenir une prévision chiffrée des mois à venir (voir cette explication). C’est un calcul un peu spéculatif mais, comme on peut le voir sur les mois passés (janvier-octobre), l’écart entre les observations de la NASA et les prévisions de la NOAA est suffisamment faible pour qu’on puisse utiliser cette traduction du modèle NCEP CFSv2 : il ne s’agit que de se faire une petite idée…

Novembre devrait être légèrement moins chaud que le mois précédent : +1,07°C (après 1,10°C en octobre). En revanche, décembre pourrait être marqué par une nouvelle remontée à 1,12°C. Tous ces chiffres seraient exceptionnels s’ils étaient confirmés. Il faut noter que ces statistiques sont régulièrement révisées (les chiffes passés sont revus en raison de l’arrivée de nouvelles données, les prévisions sont réactualisées en fonction de l’état du climat).

Température mondiale d'après les observations de la Nasa et les prévisions du modèle NCEP CFSv2 (écart à la moyenne 1951-1980). Source : Nasa et NOAA.

Température mondiale d’après les observations de la Nasa et les prévisions du modèle NCEP CFSv2 (écart à la moyenne 1951-1980). Source : Nasa et NOAA.

Quoi qu’il en soit, les réanalyses du modèle NCEP CFSv2 (différentes des prévisions évoquées ci-dessus), que l’on peut considérer comme des observations provisoires, annoncent également un mois de novembre très chaud, mais un peu moins qu’octobre. A noter qu’elles sont ci-dessous ajustées aux températures de la NASA afin de permettre une comparaison. Les réanalyses pour le mois de novembre portent sur la période du 1er au 27 et il y a donc peu de chances pour que la moyenne évolue beaucoup. Ajustée aux chiffres de la NASA, la tendance mesurée par NCEP en novembre laisse présager d’un écart d’environ +1°C : cela serait la 2è plus grosse anomalie mensuelle depuis 1880, derrière octobre 2015. A noter que les prévisions pour les derniers jours de novembre font état d’un nouveau coup de très forte chaleur…

Température mondiale mensuelle en 2015 mesurée par la Nasa et NCEP CFSv2 (ajustée) par rapport à la moyenne 1951-1980. Sources : NASA et NOAA.

Température mondiale mensuelle en 2015 mesurée par la Nasa et NCEP CFSv2 (ajustée) par rapport à la moyenne 1951-1980. Sources : NASA et NOAA.

Publicités

5 réponses »

  1. Bonjour,

    je ne parviens pas à comprendre à quoi correspondent les réanalyses du modèle NCEP CFSv2 montrées sur le graphique. Vous dites qu’ils ne s’agit pas de prévisions mais qu’on peut les considérer comme des observations provisoires. Alors, à quoi correspond cette prévision de 100,10 pour le mois de novembre? Cela veut-il dire qu’on ajuste les prévisions en fonction des températures relevées en début de mois?

    • D’un côté, je présente une traduction des prévisions NCEP CFSv2 que j’ai réalisé moi-même à partir des cartes du modèle de la NOAA. Donc on peut voir à peu près ce qui nous attend pour les mois à venir. C’est un mélange d’observations et de prévisions.
      A la fin du post, je présente des réanalyses NCEP CFSv2 ; elles sont tirées d’observations multiples intégrées à un modèle climatique. La fiabilité est moindre que pour les moyennes tirées des stations au sol mais elles permettent de savoir où l’on se situe à peu près sur le mois en cours. Les chiffres que je présente correspondent à la température du 1er au 24 novembre.
      Pour obtenir cette anomalie de +1°C, j’ai pris les chiffres NCEP CFSv2 et j’ai ajouté les données historiques de la Nasa car NCEP ne remonte qu’à 1979. J’ai ensuite ajusté les températures pour que cela soit cohérent avec les chiffres de la Nasa. Vous constaterez qu’en octobre, CFSv2 donne +1,06°C contre +1,04°C pour la Nasa.
      Pour résumer, ce chiffre de +1°C correspond à l’anomalie de température du 1er au 24 novembre par rapport à la moyenne 1951-1980.

  2. D’accord, je comprends mieux. Je suis toutefois un peu surpris du résultat obtenu pour le mois d’avril: +0,59°C, alors que les données de la NOAA issues des stations au sol donnent +0,74°C par rapport à la moyenne du 20ème siècle et les données de la NASA +0,73°C par rapport aux années 1951-1980. Il me semble que les résultats obtenus pour les autres mois sont bien plus proches de ceux obtenus par la NASA, notamment octobre en effet.

    Il s’est peut être produit en avril un phénomène non pris en compte par le modèle?

  3. Maignial,
    Il y avait effectivement une erreur (de virgule) pour le mois d’avril,qui a en fait été de +0,68°C et non pas de 0,59°C d’après NCEP ajusté à la Nasa. Merci de me l’avoir signalé. Il n’en reste pas moins qu’avril est le mois le plus froid de 2015 (en anomalie). Pour ce qui est de novembre, j’ai rajouté quelques jours de plus et la moyenne prend en compte la température jusqu’au 27. Ca devrait chauffer à nouveau beaucoup fin novembre après une petite accalmie. Début décembre pourrait être encore plus chaud, selon les prévisions GFS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s