Climat

+0,97°C en novembre pour la NOAA

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) confirme les chiffres de la NASA et de la Japan Meteorological Agency (JMA) publiés il y  a 3 jours : le mois de novembre 2015 est de loin le plus chaud depuis le début des relevés en 1880.

Avec +0,97°C au-dessus de la moyenne du 20è siècle, c’est donc la plus forte anomalie relevée par la NOAA un mois de novembre. Le précédent pic, enregistré en 2013, est dépassé de 0,15°C. La tendance se confirme après un mois d’octobre à +0,99°C (relevé de 0,01°C par rapport à l’annonce initiale). C’est le 7è mois d’affilée marqué par un record de chaleur et la 2è anomalie la plus importante, tous mois confondus. L’annonce est cohérente avec les chiffres de la NASA et de la JMA.

Température mondiale en novembre : les 10 mois les plus chauds par rapport à la moyenne du 20è siècle. Source : NOAA.

Température mondiale en novembre : les 10 mois les plus chauds par rapport à la moyenne du 20è siècle. Source : NOAA.

A la surface des terres, le mois de novembre est marqué par la 5è plus forte anomalie depuis 1880 et c’est surtout à la surface des océans que le niveau atteint se distingue avec +0,84°C, soit 0,2°C au-dessus du précédent maximum de décembre 2014. Au niveau global (terres+océans), l’année est en passe de battre nettement le précédent record de 2014 (+0,74°C) avec sur janvier-novembre 2015 une moyenne de +0,87°C.

Anomalies de températures à la surface des mers et des terres. Source : NOAA.

Anomalies de températures à la surface des mers et des terres. Source : NOAA.

Les données UAH et RSS tirées des mesures satellites rapportent également un mois de novembre record. L’océan Pacifique est toujours réchauffé par El Niño et on peut s’attendre à ce que davantage de chaleur soit encore transférée dans l’atmosphère ces prochains mois, d’après John Christy, le scientifique responsable des mesures UAH. Comparant l’épisode El Niño de 1997-98 à celui actuellement en cours, John Christy a fait remarquer que les Tropiques étaient moins chauds en novembre 1997 qu’en novembre 2015 (0,34°C contre 0,53°C par rapport à la moyenne 1981-2010). Or les Tropiques s’étaient réchauffés à +1,28°C en février 1998.

John Christy précise cependant que ce scénario passé ne se reproduira pas nécessairement. Les températures dans la région clé 3.4 du Pacifique ont baissé à +2,8°C (le 9 décembre) en valeur hebdomadaire alors qu’un pic à 3,1°C avait été atteint le 18 novembre. L’indice SOI mesurant le différentiel de pression entre les deux côtés du Pacifique a récemment faibli, même si une reprise vers de niveaux plus négatifs (donc propices à El Niño) est actuellement observée.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s