Climat

Décembre digne d’un mois de mars en France

Avec une température moyenne qui dépasse les valeurs de saison de près de 4°C, ce mois de décembre 2015 sera le plus chaud depuis 1900 en France, loin devant 1934 et 2000, selon un bilan quasiment définitif de Météo France.

D’après Météo France, le mois de décembre qui s’achève a « été marqué par des températures printanières, supérieures aux valeurs habituelles d’un mois de mars ». En moyenne sur la France et sur le mois, les températures maximales dépassent 13°C, soit plus de 4°C au-dessus de la moyenne 1981-2010.

Le mois de décembre figure aussi parmi les plus secs depuis le début des mesures avec une pluviométrie très déficitaire. L’ensoleillement a atteint un niveau record dans plusieurs localités de l’est et du sud-ouest du pays.

Au 28 décembre, la température sur l’année était supérieure d’environ 0,9°C à la période 1981-90, plaçant 2015 au 4e rang des années les plus chaudes, derrière 2014 (+1,2 °C), 2011 (+1,1°C) et 2003 (+1,0°C). Les 15 années les plus chaudes observées à ce jour en France depuis 1900 l’ont toutes été au cours des trente dernières années.

La température a été supérieure aux normales sur la plupart des mois de 2015. Cela a été le cas au printemps et en été, avec notamment deux épisodes de canicule en juillet. Après un petit refroidissement en septembre et en octobre, le mois de novembre a aussi été très chaud avec +2,7°C (3è rang depuis 1900).

Fin d'année chaude en France, en Europe et dans le monde. Source : Climate Reanalyzer.

Fin d’année chaude en France, en Europe et dans le monde. Source : Climate Reanalyzer.

Les anomalies de températures sont encore plus élevées à l’échelle du continent européen et au niveau mondial depuis début 2015. L’Europe est en passe de connaître sa 2è année la plus chaude depuis le début des relevés en 1910, selon l’agence américaine NOAA. L’anomalie atteint sur janvier-novembre +1,53°C en 2015. Avec un mois de décembre encore très chaud, 2015 pourrait se rapprocher un peu plus du record européen établi en… 2014 avec +1,7°C.

Au niveau mondial, l’année en cours (janvier-novembre) affiche désormais une anomalie de +0,84°C par rapport à la moyenne 1951-1980, selon la NASA. On peut dire avec quasiment 100% de confiance que le record de chaleur de 2014 sera battu : il faudrait que l’anomalie soit de -0,40°C en décembre pour que la moyenne mondiale retombe sous le niveau de l’an dernier. La dernière fois qu’un mois de décembre a connu un moyenne aussi basse que -0,40°C remonte à 1933.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s