Climat

NCEP-NCAR : record en avril, mais en recul par rapport à février-mars

Avec +0,78°C au dessus de la moyenne 1981-2010, la planète a connu le mois d’avril le plus chaud des archives de la réanalyse NCEP-NCAR. C’est aussi la troisième plus forte anomalie tous mois confondus depuis 1948, après le duo février (+0,92°C) – mars (+0,89°C) 2016.

Anomalies de températures en avril 2016. Source : NCEP-NCAR.

Anomalies de températures en avril 2016. Source : NCEP-NCAR.

La moyenne globale est à nouveau inférieure au mois précédent mais reste à un niveau exceptionnellement élevé. Cette fois, la baisse est plus importante qu’en mars avec -0,11°C. Les anomalies journalières ont surtout chuté à la fin avril. Le mois de mai commence d’ailleurs à un niveau nettement en-dessous de ce que l’on a pu voir ces derniers temps avec +0,53°C.

On peut voir ci-dessous que le mois d’avril 2016 a été nettement plus chaud que le précédent record établi lors du Niño 2010 :

Température globale au mois d'avril : top 10 (écart à la moyenne 1981-2010). Source : NCEP-NCAR/ESRL.

Température globale au mois d’avril : top 10 (écart à la moyenne 1981-2010). Source : NCEP-NCAR/ESRL.

En ajoutant les données historiques de la NASA pour obtenir une valeur relative à la moyenne du 20è siècle, l’anomalie au mois d’avril a été de +1,25°C. Par rapport à la période préindustrielle (1880-1899), l’écart est de +1,46°C. Cela fait donc 4 mois que la température globale est à peu près au niveau de l’objectif le plus ambitieux de la COP21, limiter le réchauffement à +1,50°C à l’horizon 2100.

Anomalies mensuelles de température globale : NCEP-NCAR (1981-2010) + GISS (1880-1980). Sources : NCEP-NCAR/NASA.

Anomalies mensuelles de température globale : NCEP-NCAR (1981-2010) + GISS (1880-1980). Sources : NCEP-NCAR/NASA.

Publicités

2 réponses »

  1. Bonjour Johan,

    Compte tenu que cela fait 4 mois que la température globale est à peu près au niveau de l’objectif le plus ambitieux de la COP21, soit de limiter le réchauffement à +1,50°C à l’horizon 2100, je suis sidéré de réaliser que cette information cruciale ne soit pas déjà relégué dans les médias électroniques pour alerter la population compte tenu de la gravité de la situation actuelle. On dirait que les médias électroniques dorment au gaz.

    • Bonjour Jacques,
      Effectivement, cette info n’a pas beaucoup retenu l’attention.
      J’y vois deux raisons :
      1 Les anomalies sont habituellement presentées par rapport à la moyenne 1951-1980 pour la Nasa. Les chiffres que je présente, je les ai calculés par rapport a la période 1880-1899, que l’on peut considérer comme l’ère preindustrielle.
      2 L’anomalie sur quatre mois est à relativiser puisque la moyenne annuelle devrait être inférieure au final et que nous sommes dans une année El Nino.
      Voilà, maintenant, cela m’a semblé quand même significatif pour situer le niveau déjà atteint.
      À noter que ncep-ncar est une ré-analyse, le chiffre « officiel » est plutôt celui de la Nasa, légèrement inférieur mais quand même à 1,49°C sur janvier-avril par rapport à l’ère preindustrielle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s