Climat

45,9°C, nouveau record de chaleur en France

Avant cette journée du 28 juin 2019, le record absolu de température en France était de 44,1 °C. Un niveau atteint à Conqueyrac, dans le Gard, le 12 août 2003.

Ce record est tombé ce vendredi à la faveur de la chaleur saharienne qui a investi une partie de la France. La valeur de 2003 a même été battue dans de nombreuses stations.

Le nouveau record appartient désormais à Gallargues-le-Montueux, avec un incroyable 45,9 °C. La barre des 45°C a été dépassée dans trois stations.

Mardi, on avait déjà eu des records mensuels. Mercredi,  la barre des 40°C a été franchie plusieurs fois. Jeudi, des records locaux absolus sont tombés.

Puis il y a eu ce vendredi, pour lequel le palmarès établi par Météo France est impressionnant. Tout ce qui suit se situe au-dessus du précédent record de 2003 :

  • 45,9 °C à Gallargues-le-Montueux (30)
  • 45,4 °C à Villevieille (30)
  • 45,1 °C  à Marsillargues (34) 
  • 44,6 °C à Saint-Chamas (13)
  • 44,5 °C à Varages (83)
  • 44,4  °C à Nîmes-Courbessac (30)
  • 44,4 °C à Peyrolles-en-Provence (13)
  • 44,3 °C à Moules-et-Baucels (34) 
  • 44,3 °C à Vinon-sur-Verdon (83)
  • 44,3 °C à Carpentras (84)
  • 44,3 °C à Istres (13)
  • 44,3 °C à Moules-et-Baucels (34)

D’autres villes ont par ailleurs battu leur record absolu ce vendredi  :

  • 43,5 °C à Montpellier aéroport (34) (station ouverte en 1946). Ancien record : 37,7 °C le 04/08/2017
  • 42,8°C à Avignon (84). Ancien record : 40,4°C en août 2017
  • 42,4 °C à Perpignan (66), ouverte en 1924,. Ancien record absolu : 40,5 °C le 07/07/1982
  • 42 °C à Aix-en-Provence (13), ouverte en 1955. Ancien record : 40,2 °C le 26/07/1983
  • 40,9 °C à Aigues-Mortes (30), ouverte en 1959. Ancien record : 38,9 °C le 21/06/2003
  • 29,9 °C au Mont Aigoual (30, 1567m), ouverte en 1896. Ancien record : 29,4 °C le 09/08/1923
  • 39,7 °C à Beziers-Vias (34), ouverte en 1994. Ancien record : 39,1 °C du 04/08/2018.

À l’échelle du pays, la journée de jeudi est, pour le moment, la plus chaude jamais mesurée en juin. Avec 27,9 °C, l’indicateur thermique des températures moyennes (moyenne des températures minimales et des températures maximales) a atteint hier une valeur inédite pour un mois de juin. Le précédent record mensuel était de 26,4 °C le 21 juin 2017.

Vendredi 28 juin

Anomalies de températures de surface en Europe le vendredi 28 juin 2019, d’après GFS. Source : Tropicaltidbits.

La canicule d’août 2003 garde quand même une petite avance sur le 27 juin 2019. Le record du jour le plus chaud jamais observé à l’échelle nationale est de 29,4 °C le 5 août 2003.

La journée de samedi s’annonce encore très chaude sur une bonne partie de la France. L’air chaud en provenance du Sahara remonte demain vers le nord et l’ouest du pays. Des valeurs de 41 à 42 °C pourraient être atteintes dans le centre du pays.

gfs_T2ma_eu_4 (1)

Anomalies de températures de surface en Europe pour le samedi 29 juin 2019, d’après GFS. Source : Tropicaltidbits.

Météo France prévoit jusqu’à 41 °C au Mans, 40 °C à Tours, Bourges, Clermont-Ferrand, ainsi que dans le Sud-Ouest. À Paris et en Île-de-France les températures devraient tourner autour des 37°C.

 

6 réponses »

  1. Bonjour Johan,
    Le journaliste Vincent Rondreux a publié sur son blog un nouvel article https://dr-petrole-mr-carbone.com/canicule-un-dereglement-encore-plus-grave-que-prevu/ . Dans le dernier paragraphe de cet article, il s’interroge sur l’avenir de la planète: Je le cite: La Terre commence-t-elle à basculer vers une autre organisation suite à la quantité de gaz à effet de serre que nous avons injectée dans son atmosphère ? Entre les craintes qui se multiplient sur la plongée des eaux dans l’Atlantique nord, sur la rapidité de la fonte des glaces et du pergélisol et sur le méthane, et celles qui concernent sur le courant jet, la question risque de plus en plus être posée.

    Qu’en pensez-vous ? La Terre serait-elle sur le bord de basculer, selon vous ?

    J'aime

  2. Nous allons devoir adapter notre mode de vie. Le modèle Espagnol pourrait convenir. Journée continue de 8 à 15h. Sieste l’après-midi et sortie à partir de 18h jusqu’à tard dans la nuit.

    J'aime

  3. C’est quand même incoyable: d’habitude, quand un record de chaleur absolu est battu à un endroit donnée, ça se joue à quelques dixièmes de degrés près ou plus rarement jusqu’à 2 ou 3°C. Là, Montpellier bas son précédent absolu de chaleur de 5,8°C! Je suis dans le nord de la ville actuellement, où les valeurs sont encore plus élevées que sur la stations officielle qui est en bord de mer. J’ai expérimenté pour la première fois une température de 44,5°C (sous abris, évidemment), et c’est très impressionnant. Avec le vent de terre brûlant, j’ai eu l’impression d’être sous un séchoir géant. J’avais vécu ça une fois il y a quelques années, dans le Tarn, mais en un peu moins violent.

    J'aime

  4. Au sommet du Mont-Blanc, à la station de Colle Major, un pic à +9,3°C a été enregistré dans l’après-midi du 29 juin, à 17h30 (http://www.arpa.vda.it/fr/effetti-sul-territorio-dei-cambiamenti-climatici/25-category-attivita-arpa/gli-agenti-fisici/effetti-clima/2347-mtb-aws-charts ). La nuit suivante, la température n’est pas descendue en dessous de -1,0°C. Fin juin, une valeur positive y aura été enregistré pendant 4 jours, avec un répit le 28 juin à -0,1°C de température maximale…

    J'aime

Répondre à Peycelon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s